Qu'est-ce que le martyre chrétien ?

Publié le par Patrice Kouakou

En accélérant la procédure de béatification du Père Hamel, assassiné fin juillet à Saint-Étienne du Rouvray (Normandie), le pape François redonne ses lettres de noblesse au martyre, tel que le comprend l'Eglise depuis des siècles. Le martyr n'est pas celui qui donne la mort mais bien celui qui la reçoit au nom de sa foi, dans une acceptation qui n'est ni suicidaire, ni surhumaine. Le Père Hamel ne voulait pas mourir, mais il était sans doute prêt à donner sa vie, depuis longtemps abandonnée à Dieu et à tous ceux qu'il côtoyait. Cela dit, faut-il mourir de façon si violente pour être "martyr" ? Cette semaine, Croire vous propose de réfléchir au martyre, tel que le définit la foi chrétienne, et tel que l'avait approfondi l'abbé de Tibhirine Christian de Chergé. Peut-être découvrirez-vous que ce mot recouvre bien des situations différentes.

Sophie de Villeneuve, rédactrice en chef de CROIRE

Le martyr n'est ni suicidaire, ni surhumain

Commenter cet article