Dieu « sait mieux que nous ce dont nous avons besoin »

Publié le par Patrice Kouakou Wanset

Posted by Rédaction on 25 January, 2017

  
  
Audience générale du 25 janvier 2017, capture CTV

Le pape François a invité à faire confiance à Dieu, lors de l’audience générale du 25 janvier 2017 : « Il sait mieux que nous ce dont nous avons besoin ».

Poursuivant sa série de catéchèses sur l’espérance chrétienne, dans la salle Paul VI au Vatican, le pape a médité sur la figure biblique de Judith : « le courage d’une femme donne espérance au peuple ».

Le chemin que montre cette « grande héroïne », a-t-il souligné, « n’est pas celui de la résignation mais celui de la confiance, de l’attente dans la paix, de la prière et de l’obéissance ».

Synthèse de la catéchèse en français

Frères et sœurs, parmi les visages de femmes que nous présente l’Ancien Testament, ressort celui d’une grande héroïne: Judith. Alors que son peuple, assiégé par l’armée de Nabuchodonosor, connaît une situation désespérée, et que plus personne n’est vraiment capable d’espérer, Judith lui demande de revenir à la confiance en Dieu, qui agira certainement. Car, le Seigneur est le Dieu du salut, quelle que soit la forme que celui-ci prenne.

Ainsi, à l’exemple de Judith, laissons l’espérance vaincre nos peurs. Ce n’est pas à nous qu’il revient d’enseigner à Dieu ce qu’il doit faire: il sait mieux que nous ce dont nous avons besoin. Nous devons lui faire confiance, en acceptant que son salut et son aide nous parviennent par des chemins différents des nôtres. Le chemin que Judith nous indique n’est pas celui de la résignation mais celui de la confiance, de l’attente dans la paix, de la prière et de l’obéissance.

Ainsi, Judith, femme pleine de foi et de courage, nous conduit, avec son peuple, sur les chemins de l’espérance où nous trouverons la joie à la lumière de la Pâque du Seigneur Jésus.

© Librairie éditrice du Vatican

Commenter cet article