Visite de l'Archevêque de Dakar au Khalife général des mourides: Pour un raffermissement du dialogue islamo-chrétien

Publié le par Patrice Kouakou Wanset

Visite de l'Archevêque de Dakar au Khalife général des mourides: Pour un raffermissement du dialogue islamo-chrétien

L’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, en compagnie d’une forte délégation du clergé était, jeudi dernier, à Keur Nganda où il a été reçu par le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké. Les deux chefs religieux ont prêché pour le raffermissement du dialogue islamo-chrétien et pour la culture de la paix au Sénégal et dans le monde.

En recevant l’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké a, par la voix de son porte-parole permanent, Serigne Cheikh Thioro Mbacké, tenu à rappeler la visite que lui rendue Mgr André Guèye, évêque de Thiès. Ces marques d’estime et d’amitié sont appréciées par le Khalife général des mourides qui magnifie l’attitude de l’Eglise dont les dirigeants au Sénégal sont des artisans de la paix. Selon Cheikh Thioro Mbacké, le rôle du guide religieux est, comme le font les responsables de l’Eglise au Sénégal, d’amener les croyants à cultiver la paix.

« Nous appartenons à un même pays. Et si nous polissons nos rapports, c’est le Sénégal qui en gagnera », a dit avec force le porte-parole permanent du Khalife général des mourides.

Réitérant les remerciements de Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké à Mgr Benjamin Ndiaye pour sa visite, Serigne Cheikh Thioro Mbacké a ensuite souligné qu’il plairait au guide de la communauté mouride d’être informé des activités de l’Archevêché de Dakar pour un raffermissement des relations ».

Mgr Benjamin Ndiaye a, à sa sortie d’audience, déclaré être venu à Keur Nganda pour demander à Serigne Sidy Mokhtar Mbacké de prier pour que la paix règne dans notre pays,  en Gambie et dans le monde.

Aussi, a-t-il remercié le Khalife général des mourides qui, venu à Dakar pour accompagner des fidèles devant se rendre en pèlerinage à la Mecque, lui a manifesté son estime et son amitié en lui préparant un grand repas qu’il lui a envoyé à l’Archevêché. « C’est un geste qui m’a beaucoup touché », a dit Mgr Ndiaye qui a aussi souligné que « le dialogue islamo-chrétien, nous le vivons tous les jours au Sénégal ».

M. DIEYE, http://www.lesoleil.sn

Commenter cet article